Les actualités de l'emploi sur Meteojob - 5 conseils indispensables pour faire bonne impression en entreprise
Votre compte
Navigation
Rechercher un emploi

5 conseils indispensables pour faire bonne impression en entreprise

5 conseils indispensables pour faire bonne impression en entreprise

26 Mai 2016

Faire bonne impression dans votre entreprise, c’est sans doute l’une de vos préoccupations les plus importantes au quotidien. Plaire à son chef, à ses collègues ; faire en sorte que l’entreprise compte sur vous et vous fasse progresser. C’est aussi la préoccupation majeure de la plupart de vos collègues, et même, sans doute, de votre supérieur hiérarchique ! Et pourtant, parmi les gens qui vous entourent dans votre vie professionnelle, tous n’arrivent pas à plaire. Faute de performance au travail ? Peut-être. Mais pas uniquement. Les compétences ne suffisent pas pour faire bonne impression en entreprise. Voici 5 conseils précieux, simples et efficaces, qui vous permettront de briller au quotidien.

1. Faites ce que vous dites…

Vous vous êtes engagé(e) sur un sujet ? un délai ? auprès d’un collègue ou d’un client ? Tenez votre engagement, coûte que coûte. La première valeur recherchée auprès d’un collaborateur, c’est la fiabilité. Vous devez être la personne qui tient toujours parole, sur qui on peut compter pour traiter les sujets en temps et en heure une fois qu’elle s’est engagée. C’est un principe simple, mais très peu de gens s’y tiennent. Pourquoi ? Par manque de rigueur parfois, par négligence de temps en temps… mais surtout par peur de dire non. En effet, pour tenir ses engagements à 100%, vous devez aussi savoir refuser une demande irréalisable. Y compris (et surtout) lorsqu’elle vient d’un supérieur. C’est le prix à payer pour toujours arriver à faire ce que l’on dit. Vous y perdrez peut-être sur le court terme, mais à moyen terme vous serez perçu(e) comme quelqu’un de fiable, et digne de confiance.

2. …et dites ce que vous faites

Faites le bilan des missions que vous avez menées à bien au cours du dernier mois. Avez-vous pris le temps de partager vos succès avec vos collègues, votre hiérarchie ? Sans doute non. Et pourquoi le feriez-vous ? Vous faites votre travail, un point c’est tout. Si c’est la manière dont vous raisonnez, il va falloir forcer un peu votre naturel, et faire des efforts… pour parler de vos réussites. Et ce, même si vous les considérez comme insignifiantes ou normales. Si vous ne le faites pas, personne ne le fera à votre place ; personne ne vous verra à votre juste valeur, tout simplement parce que vous n’avez pas osé vous manifester. D’autant plus que ce qui vous semble « normal » parce que c’est votre quotidien a peut-être énormément de valeur si on prend un peu de recul. Et si vous hésitez encore à parler de vos actions, sachez que si vous ne vous mettez pas en avant, vous serez perçu comme manquant d’ambition, ce qui est en général un point négatif lorsque l’on veut progresser en entreprise… Alors bien sûr, il ne s’agit bien sûr pas d’envoyer un mail à toute la société à chaque fois que vous exécutez la moindre tâche. Mais chaque mois, veillez à parler d’au moins un de vos succès auprès des personnes qui vous entourent.

Trouvez les offres d'emploi adaptées à votre profil

3. Evitez les conflits

 A moins de travailler dans un monastère bouddhiste, vous avez sans doute déjà connu des conflits au travail. Ces périodes de tensions, parfois très douloureuses, vous les avez sans doute mal vécues. Eh bien, vos collègues aussi, et votre hiérarchie peut-être encore plus. Le conflit entre personnes est une source majeure de dysfonctionnements au sein de l’entreprise, c’est le cauchemar de tout manager. C’est pour cela qu’il faut à tout prix savoir les éviter ! Comment ? Ce n’est pas simple, mais il y a quelques règles de base à éviter. Evitez tout reproche écrit, en particulier par mail. Le mail se transfère très vite, c’est la meilleure manière de propager un différend. Si vous devez résoudre une situation conflictuelle, faites-le à l’oral, en tête à tête avec la personne concernée, de préférence autour d’un café ou d’un verre d’eau en salle de pause pour changer de contexte. Et n’attendez surtout pas que le conflit s‘envenime avant de le régler : une situation difficile doit être désamorcée aussi vite que possible, sinon le ressentiment mettra peu de temps à s’installer. Enfin, restez professionnel(le) en toute circonstance. Même si vous avez furieusement envie d’invectiver tel ou tel interlocuteur à cause d’un comportement inadmissible, gardez votre calme. L’entreprise, c’est comme les débats politiques télévisés : c’est celui qui perd ses nerfs en premier qui a perdu, peu importe s’il a raison ou tort.

4. Prenez de la hauteur

Il n’y a rien de pire en entreprise qu’un collaborateur qui exécute ses tâches sans connaître parfaitement le but de son action. Et pourtant cela arrive chaque jour. Si vous avez tendance à passer en mode « exécution », à traiter vos tâches parce qu’on vous a dit de « faire comme ça et pas autrement », c’est le moment de poser le stylo ou la boîte à outils, et de vous poser les bonnes questions. Pourquoi dois-je effectuer ces missions ? Quelles seront les conséquences de mes actions sur le travail, l’entreprise, mes collègues, si je fais différemment ? Un PDG d’une entreprise du cac 40 confiait récemment que ce qu’il craignait le plus chez ses collaborateurs, c’est leur capacité à exécuter des tâches sans en comprendre le sens, la finalité pour l’entreprise. A votre tour, prenez un peu de hauteur. Et si vous ne comprenez pas pourquoi on vous assigne telle ou telle tâche, posez les questions jusqu’à avoir obtenu les réponses.

5. Soignez les relations humaines

Si vous avez le désir de faire bonne impression en entreprise, vous ne devez jamais oublier qu’au-delà d’être un lieu de travail, l’entreprise est aussi un lieu de convivialité et de partage. Après tout, vous y passer la majeure partie de votre semaine, et vous voyez sans doute vos collègues plus souvent que vos parents ou vos meilleurs amis ! Alors pensez à tous ces détails qui rendront la vie professionnelle plus agréable. Notez les dates des anniversaires de vos collègues ; fêtez les heureux événements (personne ne refuse jamais un croissant le matin, ou un chocolat au moment des fêtes), organisez des sorties en dehors du travail… Pas la peine d’amener tous vos collègues en thalasso au Touquet, mais proposez-leur d’aller boire un verre de temps en temps ! Si vous êtes perçu(e) comme la personne qui met une bonne ambiance dans l’équipe, vos supérieurs vous en seront très reconnaissants, et ils détecteront sans doute en vous une personne capable d’entraîner les autres vers un but commun. En d’autres mots, un leader !